Le numérique, l’action éducative des institutions culturelles et les publics (Digital technology, educational actions of cultural institutions and audiences)

Fondé sur les capacités d’encodage informatique et le développement des réseaux, équipements et applications logicielles, le numérique a entraîné de nombreux musées, institutions et organismes culturels à repenser leur mission éducative et culturelle (Allard, 2012), en lien avec la diversité des publics à rejoindre, à distance ou sur place. Dans l’ensemble, le recours au numérique par les institutions et organismes culturels dans leurs actions éducatives les conduit à mobiliser plusieurs types de contenus et modes sémiotiques (sons, images, vidéos, textes), sur différents supports (équipements particuliers, réseaux), et à les déployer au sein de différents dispositifs (accessibles sur place ou à distance), sans que l’on sache très bien comment cette multimodalité médiatique (Lacelle, Boutin et Lebrun, 2017) et les stratégies pédagogiques qui y sont associées concourent à façonner le rapport entre ces institutions et organismes, et leurs publics (Marty et Jones, 2008; Jutant, 2015). Cela engendre une transformation du rapport au savoir et une transformation des rapports d'autorités entre les institutions culturelles et les visiteurs/utilisateurs. Aussi, quelles sont les habiletés ou compétences requises chez les individus pour en tirer profit? Comment les institutions et organismes culturels peuvent-ils contribuer à leur développement, de par leurs actions d’éducation au moyen du numérique? Voilà quelques-unes des interrogations qui seront abordées dans ce numéro thématique


Based on computer encoding capabilities and the development of networks, equipment and software applications, digital technology has led many museums and cultural organizations to rethink their educational and cultural mission (Allard, 2012), in relation to the diversity of publics to reach. On the whole, the use of digital technology by cultural institutions in their educational activities leads them to mobilize several types of content and semiotic modes (sounds, images, videos, texts), on different media (special equipment, networks), and deploy them within different devices (accessible on site or remotely), without knowing very well how this multimedia multimodality (Lacelle, Boutin and Lebrun, 2017) and the pedagogical strategies associated with them contribute to shaping the report between these institutions and their audiences (Marty and Jones, 2008). This generates a transformation of the relationship to knowledge and a transformation of authority relationships between cultural institutions and visitors/users. What skills or competencies are required for individuals to benefit from them? How can cultural institutions contribute to the development of these skills and competencies through their digital educational actions? These are some of the questions that are addressed in this special issue.

Editors: Marie-Claude Larouche (Guest Editor), Hervé Guay (Guest Editor)


Research

Commentary

  • 1